Organisation pour le developpement Agricole et la promotion de la securite alimentaire (ODAPSA)

La conservation de sols est l’un des moyens les plus efficaces pour prévenir et combattre la perte de sol due à l'érosion, la réduction de fertilité provoquée par une utilisation excessive, la contamination du sol (acidification, salinisation) ou pollution chimique. Malheureusement en Haïti, cette pratique n’est pas commune chez les agriculteurs. Presque toutes les mesures de conservation de sols en Haïti proviennent de l’initiative des organisations internationales (ONGs). Quand on parle de conservation des sols en Haïti, les instances gouvernementales (locales et nationales) sont complètement absentes.

Pour augmenter la production agricole en Haiti après les ravages des que les pratiques traditionnelles (le défrichage, le brulis) ont faits sur toute l’étendue du territoire nationale, les différentes techniques d'aménagement des sols:

a. reboisement ( avantage de retenir l’humidité, de diminuer les vents responsables de l’érosion et de fixer le terrain…)

b. brise-vent (barrage naturel avec des arbres)

c. construire des murs secs et creuser des canaux de contour.

d.fixation de dunes (construire des obstacles mécaniques linéaires avec des arbres ou graminées pérennes, barrières, palissades de bois morts, etc.)

e. Maintien de la végétation naturelle (limiter la coupe de bois, des plantes, les lianes et les herbes)

f. Pratique de l’agroforesterie (planter des arbres sur des parcelles agricoles; car  les racines des arbres favorisent l’infiltration des eaux de précipitation et contribuent ainsi à recharger les nappes souterraines.

g. Amélioration de la fertilité des sols à travers :

• l’utilisation d’engrais minéraux plutôt que chimiques, la pratique de la rotation et diversification des cultures

•  la gestion des ressources agro-pastorales;

• La construction des petites digues (environ 30 cm de hauteur) pour forcer l’eau à s’infiltrer dans la terre, puis, au début de la saison sèche;

•  le recouvrement du terrain d’une épaisse couche de paille qui permettra de préserver sa fraîcheur jusqu’à la période des semis.

Sachant que les agriculteurs haïtiens manquent les connaissances et l'expérience nécessaire à la conservation des sols, l ODAPSA travaille de concerts avec des communauté et des organisations locales, régionales, nationales et internationales pour trouver une solution durable à cette déficience. Pour acquérir des connaissances et techniques nécessaire à la conservation des sols et au maintien, l’ODAPSA et ses organisations partenaires font la promotion de la formation des agriculteurs sur le tas suivi d’un encadrement technique.