Organisation pour le developpement Agricole et la promotion de la securite alimentaire (ODAPSA)

Le maraîchage, aussi connu sous le nom d’horticulture maraîchère ou agriculture maraîchère, est la culture de légumes, de certains fruits, de certaines fines herbes et fleurs à usage alimentaire, de manière professionnelle. La culture maraîchère permet aux cultivateurs d’avoir suffisamment de légumes frais pour la consommation personnelle et aussi la possible de les vendre sur le marché local et national pour se procurer un revenu. Dans l’ensemble,  maraîchage est un bon moyen d’améliorer la nutrition des populations, de s’assurer de leur autosuffisance alimentaire, d’apporter des revenus complémentaires mais aussi de promouvoir des activités sociales et communautaires.

La culture maraîchère en Haïti est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire et même éradiquer le problème de malnutrition et l’insécurité alimentaire dans le pays. Partout en Haïti où les communautés pratiquent la culture maraîchère, les pertes de récoltes sont moins fréquentes et les agriculteurs et leurs familles sont à l’abris des problèmes relatifs à l’insécurité alimentaire et ses corollaires. Le maraîchage diffère des autres cultures traditionnelles non seulement pour ses valeurs nutritives et marchandes, mais aussi son rendement considérable par rapport à la superficie réduite de terrain utilisé pour cultiver ces produits.

Etant donné que le maraîchage est une pratique nouvelle pour la majeure partie des agriculteurs haïtien, la réussite de cette culture requiert de la formation et de l’encadrement soutenu des spécialistes dans le domaine.. Un fois acquis suffisamment d’expérience dans la culture maraîchère, il devient très facile pour femmes, adolescents et même les enfants de pouvoir entretenir leurs propres jardins de légumes.

L’encadrement technique aux jardiniers est extrêmement important. Sans la formation un nombre temps d'expérience dans ce domaine, les jardiniers  risquent  de se décourager. Dans ce contexte, l’ODAPSA propose la formation sur le tas. En d’autres termes, les agronomes  participent avec les bénéficiaires dans toutes les étapes de la production maraîchère: la sélection du terrain, la saison, les semences et les fertilisants.