L’ODAPSA et des organisations partenaires vient de lancer une campagne de reforestation du Nord-Ouest et trois autres départements du pays (l’Artibonite, l’Ouest, le Sud, le Centre) pour une durée de dix ans. Pour la réussite de cette campagne, les communautés reçoivent la formation continue et l’encadrement technique devant leur permettre d’établir des pépinières permanentes dans leurs milieux.

Généralement l’agriculteur ou le paysan haïtien n’a pas l’habitude de monter des pépinières pour la culture des arbres fruitiers et forestiers. La majorité des arbres d’Haiti poussaient naturellement. Les pépinières pour le reboisement en Haïti est surtout une pratique des organisations non-gouvernementales internationales. Malgré la production des millions de plantules, il est très difficile de voir leur impact dû au manque d’investissement personnel des paysans et des autorités nationales.

Après plusieurs décennies de campagne de reboisement qui ont produit de très maigres résultats, beaucoup de secteurs impliqués dans ces efforts se sont plongés dans le découragement et même l’indignation à tort ou à raison. Cependant devant la désertification accélérée d’un bon nombre d’endroits en Haïti, se murmurer ou se plaindre ne changera rien. Au contraire, si les individus et organisations menant le combat contre la détérioration de l'environnement en Haïti n'agissent pas, le phénomène de déboisement ira de mal en pis.

 

Quelle est la solution?

La solution du problème passe par l’implication directe des paysans qui travaillent la terre et dépendent de l’environnement pour leur survie. Leur implication passe surtout par leur formation et conscientisation sur l’importance des pépinières et autres techniques de reboisement dans le sauvetage et le maintien de l'environnement. Lorsque les paysans sont conscients de l’origine du problème de déboisement et ses aspects néfastes sur l’agriculture, leur intérêt dans la préparation des pépinières et l’entretien des plantules augmente considérablement.

Dans certaines communautés partenaires de l’ODAPSA, ce sont les gens mêmes qui font des démarches auprès des organisations impliquées dans le reboisement pour commencer leurs propres pépinières. Pour avoir des résultats satisfaisant au niveau de la restauration de l’environnement, l’ODAPSA propose l’établissement de pépinières permanentes dans toutes les habitations du pays.

 

Ces pépinières permanentes produisent des plantes d’une variété de

• produits maraîchers,

• arbres fruitiers

• arbres forestiers

• médicinales

• plantes
         ○ aromatiques
         ○ médicinales

 

L’existence de pépinières permanentes aide les communautés à développer l’esprit coopératif et à travailler ensemble pour les entretenir. De même, ces pépinières qui proviennent de l’initiative même des communautés représente un changement de paradigme dans l’histoire du reboisement en Haïti. Une fois que les communautés ne dépendent pas de l’aide externe pour créer leurs propres pépinières, elles seront en mesure de choisir les arbres dont ils ont besoin redonner une couverture végétale à leurs milieux.